Archives annuelles : 2019

Jean Turmeau relooké !

Cette fin d’année a vu l’engagement de travaux au niveau de notre siège social.
Un toilettage en profondeur, décidé par le conseil d’administration,
fut programmé en 3 étapes :

Etape 1 : remplacer les rideaux.
Après l’achat de rideaux, notre atelier « Couture » entre en action.
« Armées » de leur machine, elles mettent les rideaux aux dimensions des encadrements des baies vitrées. Nous bénéficions également de la présence des employés municipaux pour fixer les supports.

En plus d’apporter de la clarté, de la couleur et de l’effet esthétique, la qualité des rideaux permet un meilleur confort en termes de chaleur.
La salle 1 équipée de rideaux occultants répond au besoin de l’atelier “photos” pour se disposer en configuration “Studio”.

Etape 2 : éliminer l’inutile
Les dessus d’armoire encombrés, les placards surchargés, les objets non utilisés depuis longtemps, les affiches et diverses consignes vieillies par le temps, attirent notre attention.

Les responsables des activités qui utilisent Jean Turmeau sont conviés pour faire un état de leur besoin. Après un début de sélection timide, les objets obsolètes et inutiles s’entassent dans un espace transitoire avant d’être dirigés vers la déchetterie.
                     Par où commencer !

Ce tri permet de retrouver de l’espace pour le rangement, en particulier pour les choses entassées sur les armoires. Des placards permettent désormais de regrouper du matériel personnel par activité.

Etape 3 : redistribuer le mobilier et nettoyer
La consolidation et le déplacement du “séchoir pour peinture sur soie” vers la salle 2
permet à cette activité d’y accéder sans déranger l’activité de la salle 1 et permet ainsi de regrouper le mobilier utilisé pour les tâches du conseil d’administration.
La redistribution des tables salle 1 permet d’optimiser le fonctionnement de certaines activités. 
Quelques tables et chaises sont consolidées ou éliminées et permettent d’assurer la sécurité des occupants.
La redistribution du mobilier permet désormais de ne plus entraver le déplacement des rideaux.

Pour terminer, l’enlèvement de très nombreux morceaux de scotch sur les murs, portes et fenêtres, le lessivage des moisissures et taches sur les murs et le mobilier, le bon coup d’aspirateur, le nettoyage du sol et la mise en place de la décoration concourent à rendre notre siège social agréable pour les 310 adhérents qui se relayent à tour de rôle toute l’année, du lundi au samedi.

Cette nouvelle implantation apporte de la clarté, du volume
et facilite l’entretien quotidien.

   Salle 1 avant

 
Salle 1 après

 
                                                                 Salle 2 après

Sans déranger les activités, plusieurs matinées ont été nécessaires pour réaliser ce travail. Remercions les bénévoles qui y ont participé.

 Guy Yan (photos et texte) – France Triffault pour la mise en page

Atelier informatique

L’atelier informatique, en pleine forme !

Pour faire face à la demande croissante, Norbert ouvre un 2ème atelier pour cette saison 2019-2020.

  • En plus des mardis à partir de 17h15, ce nouvel atelier se tient également à Jean Turmeau les jeudis à 14h30 pour une durée de deux heures.
    Ces ateliers restent réservés aux débutants.
Atelier du mardi
 
 Atelier du jeudi
 

Pour faciliter la communication des conseils délivrés par Norbert, le Magnolia investit dans un rétroprojecteur, ce qui permet de suivre sur écran le visuel de l’ordinateur.

Remercions Norbert pour son engagement et tous nos encouragements aux équipes attentives en recherche de perfectionnement.

Guy Yan (photos et texte) – France Triffault pour la mise en page

Danse bretonne… un succès grandissant !

Cette saison 2019-2020 accueille 73 adhérents
avec une participation moyenne de 50 danseurs par séance.

  • Chaque lundi, Jean-Philippe nous accueille pour le Fest Deiz avec un programme varié composé de danses issues des quatre coins de la Bretagne. 
  • Jean-Yves nous fait partager ses connaissances et les anecdotes associées à ces danses.
  • Marie-Paule dispense les pas de base pour les nouveaux danseurs.
    Un trio qu’il convient de remercier pour tous ces moments de détente.

Ce lundi 9 décembre, nous avons la surprise de recevoir les chanteurs  Jean-Louis Baujard et Christian Le Person bien connus dans le monde des Fest Noz et Fest Deiz.
Ils nous entraînent dans les rondes traditionnelles tout en nous faisant part des subtilités du chant dans la danse. Les danseurs ont apprécié leur dynamisme et leur gentillesse.

Un pot de l’amitié clôture ce bel après-midi.

Guy Yan (photos et texte) France Triffault pour la mise en page

Téléthon 2019 – Le Magnolia est présent !

 

Ce samedi 7 décembre,
dès 9h, l’équipe est en place !

 

Mais au préalable, sur les 25 mètres linéaires, il faut tout installer avec soin pour chatouiller le regard des chalands 

               

La vente peut commencer. Cette année la collecte pour le Téléthon s’élève à 1 051€, soit un record absolu pour Le Magnolia (620€ en 2018)

Bien sûr, il faut remercier les personnes qui ont passé la journée dans la salle Jules Verne dont la température est fraîche dès que l’on s’éloigne des biligs, mais aussi un grand merci pour toutes celles et ceux qui ont réalisé ces petites merveilles qui viendront décorer les tables de Noël.

Le Magnolia est omniprésent dans la salle Jules Verne et aussi pour la réalisation des crêpes.

Pour faire de bonnes crêpes, il faut des œufs, de la farine, du lait, du sucre et quelques petits secrets de nos grand-mères.

L’ensemble est mélangé avec un batteur adapté au volume de la pâte.

 

C’est par 50 litres que le préposé souriant approvisionne les crêpières. Dans un épais brouillard de vapeur, les crêpes se cuisent une à une pour atteindre le chiffre vertigineux de 23 000.

Depuis 5 jours, une cinquantaine de crêpières se relayent.

Une fois cuites, les crêpes sont mises sous serviettes “Au moins une heure ; c’est pour qu’elles ne collent pas une fois ensachées”.

Il ne reste plus qu’à les plier en quatre et les regrouper par paquet de 10 avant de rejoindre les divers point de vente de Douarnenez. 

N’oublions pas la tombola des organisateurs tenue par Évelyne depuis de nombreuses années et qui ne ménage pas ses efforts pour collecter plusieurs centaines d’euros. Le Magnolia est heureux d’avoir participé à ce Téléthon 2019 et remercie chaleureusement ce collectif hors du commun composé de nombreuses associations de Douarnenez sous la houlette de Bernard Kérisit  le Président de Force T Dz.

Guy Yan (photos et texte) – France Triffault pour la mise en page

Le Magnolia dans le grand bain !

Lundi, il est 10h45 ! 
Les Magnolias arrivent les uns et les unes après les autres.
Passés par le vestiaire, les voici dans le grand bain. 

Après avoir immergé un orteil, il n’est pas rare d’entendre “L’eau n’est pas chaude aujourd’hui !”

Fernande avec ses nageuses et nageurs, 35 à 40 de façon hebdomadaire, choisissent en toute détente leurs exercices favoris sous l’œil sécurisant de Christophe,  le gentil maître nageur.
Il me confie “cela fait 35 ans que j’accueille l’association !”

A pas feutrés, je m’éclipse pour les laisser “travailler”…

Guy Yan (photos et texte) – France Triffault pour la mise en page

Assemblée Générale
vendredi 8 novembre 2019

Salle des Fêtes de Douarnenez

Quelques photos rappelant les temps forts de
notre assemblée générale

Article Ouest France (clic)
Article du Télégramme (clic)

Un après-midi chez nos artistes peintres du jeudi

Ce 6 juin, nos artistes peintres m’accueillent au cœur du centre Gradlon à Pouldavid. Ils forment un groupe d’une trentaine de personnes accompagné du talent de Marie-Hélène. Chaque jeudi, ils se réunissent à partir de 14h00.

 

Les peintres s’installent et déballent leurs affaires. Pour moi, la peinture est une découverte et je m’enrichis des quelques conseils que je capture au fil de mes rencontres. L’un de ces conseils m’interpelle : “Tant que la tête conduit la main, çà ne marche pas. La main doit se laisser aller !”.

Plusieurs techniques sont mises en œuvre, telles que la peinture à l’huile (pinceau et couteau), acrylique, aquarelle (sec et gras), fusain. Des outils adaptés à chaque technique mélangent les couleurs suivant l’imagination et l’inspiration de chacun.

Un jeudi après-midi parmi tant d’autres :

Aujourd’hui, Michelle ne sait pas quoi faire et consulte le magazine “Pratique des arts” à la recherche d’une inspiration. “Tient, je vais peindre des choux ; c’est pas mal !”

Marie-Hélène, spécialiste de la mer sous toutes ses formes, conseille Annick sur les proportions de son phare, point central de sa toile.

Marguerite feuillette son cahier d’école à la recherche de couleurs pour réaliser le fond de sa toile.

Yolande utilise la pratique du pastel dite “sec”. Elle utilise aussi la pratique “Gras” qui consiste à poser le pastel sur le papier et travailler en le diluant à l’eau. Un vernis en bombe peut être utilisé pour fixer la matière.

Ginette qui pratique également cette technique utilise aussi le fusain. Elle me confie : “L’exposition, ça motive”. Et elle a bien raison, car ce rendez-vous annuel attendu par nos artistes est une belle reconnaissance venant des quelques 700 visiteurs de cette année. (voir les 4 articles déjà publiés sur notre site internet)

Aline a commencé la peinture au Magnolia. “J’aimais beaucoup dessiner”. Depuis une dizaine d’années, elle confirme son talent. L’association est heureuse de sa réussite.

Claudine pratique l’aquarelle. “Cette technique nécessite généralement une esquisse car c’est difficile de revenir en arrière. La pose des couleurs va du clair vers le foncé pour obtenir les ombres”.

Marie est débutante “J’avais envie de peindre depuis longtemps”. Elle pratique l’acrylique.

Et bien d’autres commentaires qui font la richesse de cet après-midi. Concentration et détente se mêlent pour aboutir à des œuvres dont chaque artiste peut être fier.

Artiste confirmé, débutant ou tout simplement envie d’apprendre la peinture, cette activité est pour vous. Et en prime, vous trouverez empathie et convivialité.

Guy YAN (photos & texte)