Tous les articles par France

A l’heure des Gras… et du Kouign !

Les Gras de Douarnenez  

Chaque année au mois de février se tient pendant 5 jours un carnaval dans les rues de Douarnenez.
Cette tradition date de 1835.

Le premier soir est marqué par l’intronisation de Roi du Carnaval “Den’Paolig”. 
Cette mascotte est brûlée le dernier jour et laisse place à un rendez-vous de personnes costumées sans thème défini sur le vieux port.  

Voir l’extrait de l’article paru dans Les Mémoires de la Ville de Douarnenez n°27
, l’article paru dans Ouest France (clic) et celui du Télégramme Douarnenez-Gras 2021 (clic).

Mardi Gras est à l’origine une fête païenne romaine célébrant la fin de l’hiver. Cette fête se déroule chaque année 47 jours avant Pâques. Mardi Gras clôture la période du Carnaval durant laquelle les festivités vont bon train, et précède ce que l’on appelle le Carême représentant 40 jours de privation alimentaire (viande, beurre et sucre étant interdits). Carnaval provient du terme italien “Carne Levare” qui signifie “retirer la viande” (d’où les privations du Carême). Dans sa forme religieuse, Mardi Gras précède les “Mercredis des cendres”, et marque alors l’entrée en Carême représentant les 40 jours du Christ dans le désert. “Tête à modeler”

Le Kouign des gras  ou Kouign Ened

Ce n’est pas un Kouign Amann, mais un genre de pain brioché aux raisins ou nature, réalisé à la période des Gras dans la région de Douarnenez (Finistère Sud).
Il aurait été inventé par un artisan pâtissier à Douarnenez il y a une centaine d’années.
La base de ce pain doux est de la pâte à pain enrichie d’œufs, de lait, de beurre, de raisins secs et de rhum… recette vidéo du Kouign de Mahalon (clic)   
Un peu d’histoire …(clic)

Un des plus célèbres des Kouign des Gras est le Kouign de Kerrest, de Mahalon. Celui-ci est commercialisé depuis 1911, la première fois par Marie Guellec qui tenait cette recette de ses parents, originaires de Plozevet.  (clic)  et  (clic)

Les recettes

Parmi les nombreuses recettes,

celle testée par Françoise, animatrice de l’atelier “Pâtisserie et desserts” de Magnolia, Le Kouign des Gras de “Cécile cakes” (clic)
Pour faciliter le démoulage, Françoise conseille de “chemiser” le moule avec du papier sulfurisé. Photo de droite.

 

 

ainsi que celle proposée par Martine   Recette Kouign des gras (clic)

  —–    
La Miche beurrée  (recette, clic)
Et pour diversifier…  une recette de “Bugnes lyonnaises”   “À Lyon, autour de Mardi gras, c’est la guerre des bugnes ! “

France Triffault pour la mise en page et le choix des liens et illustrations

Info des “Cousettes”

Les “Cousettes”  restent actives !!

Marie, Annick Denise et quelques autres sont des “Cousettes du mardi” et du “jeudi” qui échangent entre elles par l’intermédiaire de Messenger/Face Book


Aussi,  elles souhaiteraient élargir les contacts avec les autres “Cousettes” de ces deux ateliers de couture de Magnolia pour échanger des infos, présenter leurs réalisations… papoter…

Sur YouTube, à partir d’un lien on obtient de multiples propositions… il suffit de cliquer pour en découvrir d’autres !

Voici quelques liens de tutos pour donner des idées

Pour les non initiées (comme moi !) petite précision sur le “DIY” que l’on retrouve sur les tutos : Do It Yourself  – “Fais le toi-même”  !!

Rejoignez-les !

France Triffault, pour la mise en page

Nouvelles du Club photo

Bonjour,
Voici quelques nouvelles du club photo (clic).

Depuis l’arrêt des activités une majorité des adhérents (56 %) est restée en contact grâce à l’application WhatsApp (clic) pour les téléphones portables.
Cette appli permet d’échanger des photos, des documents, des vidéos, des enregistrements, etc.

Nous avons créé un groupe de discussion                
et nous échangeons régulièrement autour des photos mises sur l’appli par les membres
                                                                  

sur des documents et problèmes techniques (clic), des tutos (clic), des infos (clic), etc.

Tous les jours je publie un tuto sur un thème  

et le thème actuel est sur la photo animalière (clic)    

Sur les 32 membres du club, 18 sont actifs sur WhatsApp.
Les autres ne sont pas adeptes des réseaux sociaux ou sont opposés, ou ne sont pas intéressés ou encore n’ont pas de smartphone.

A bientôt pour la reprise des activités.
Jean Pierre.

France Triffault pour les liens et la mise en page
cliquez sur les photos pour les agrandir.

Célébration du Solstice d’hiver par l’Atelier d’écriture

Pour contrer le confinement, Catherine Blin animatrice,  a proposé à son atelier d’écriture de nous conter la célébration du solstice d’hiver sous forme de poème, de conte, de récit ou même de réflexion… “Essayez d’échapper à l’évocation classique de la fête de Noël. Oubliez vos souvenirs. Plongez dans la signification profonde de la victoire du soleil sur l’obscurité. Imaginez cette plongée dans la nuit que devaient vivre nos ancêtres avant l’arrivée de l’électricité.”

La fête de Noël s’inscrit dans les temps immémoriaux car elle correspond au Solstice d’hiver qui marque le début du renouveau de la lumière.
Chez les Romains, elle était liée aux « Saturnales » qui avaient lieu pendant la semaine qui précédait le 24 décembre. Sous l’empire romain, depuis l’orient, est importé le culte de «
sol invictus » ( soleil invaincu). Puis le culte du dieu perse Mithra est proclamé religion officielle par Rome. On célèbre la naissance de Mithra le 25 décembre, celui-ci surgissant d’un rocher sous la forme d’un nouveau-né. C’est le dies natalis solis invicti (jour de la naissance du soleil invaincu)
En 381, au concile de Constantinople, l’Église fixe la date de naissance du Christ le 25 décembre. Certains ont tenté de justifier cette date “historiquement” mais, si l’on en croit les évangiles, Jésus n’a pu naître qu’à une époque où les bergers faisaient paître leurs troupeaux, mais certainement pas en hiver. Le choix catholique du 25 décembre est donc symbolique, rejoignant ainsi la pensée religieuse universelle. 

De nombreux rituels païens, pratiqués notamment dans l’antiquité romaine, ont subsisté dans l’occident chrétien : étoile, minuit, cadeaux, bûche, sapin, gui, houx…et bien sûr la naissance et l’enfant.

    Solstice d’Hiver

célébré par

Chantal nous emmène en poésie avec
   Le Sacre du Solstice (clic)                                        
Pour en savoir plus sur la Légende d’Avalon(clic)             


Katell nous présente “Histoire d’un Rayon vert” (clic)

en savoir plus sur le phénomène du “Rayon vert” (clic)

ainsi qu’un poème  “Ode à la Lumière” (clic)

 

          

Annie nous propose un conte
Le Soleil trompeur (clic) 

Solstice du 21 décembre 2020   (clic 1)     et    (clic  2)     et    (clic 3)        




France Triffault
pour la mise en page et le choix des illustrations

Scrapbooking en vidéo !


Le confinement nous oblige à imaginer ?
… et bien oui nous avons réussi à poursuivre notre activité en vidéo, c’est super et ça fonctionne …  même le président nous a rendu visite !!
Rien n’arrête nos “Drôles de Dames” même pas le confinement  !   Tous les lundis et jeudis le petit groupe se retrouve pour un atelier “scrap-web”…


La période de Noël nous inspire et à chaque séance de nouvelles créations sont réalisées
des “pochettes cadeaux”…

 … des “cartes de Noël”

… cela demande beaucoup d’attention et de concentration, mais on passe de bons moments !!

Par sa créativité, son imagination, sa patience et son savoir-faire, Edith l’animatrice, a su rendre ces rendez-vous hebdomadaires en de merveilleux moments de partage et de convivialité dans cette période pas très “drôle”…  Merci Edith !!

       Jo Le Bot et France pour les photos, France Triffault pour la mise en page

Marche modérée du vendredi


Rando plaisir et découverte pour le groupe du vendredi marche modérée, encadré par France Triffault, Alain Nozet et Marité Camus.

Avec en moyenne une trentaine de participants,  nous avons grand plaisir à faire découvrir aux nouveaux arrivants ainsi qu’aux anciens… des parcours toujours aussi attrayants ! 

Beig Meil   (clic)    11 septembre

Un très beau parcours pour cette rentrée d’automne, un sentier entre terre et mer avec des plages et des criques paradisiaques…  

Morgat   18 septembre
La Pointe et le fort du Kador (clic)

Site archéologique Ty ar C’huré (clic) pour voir une quarantaine de photos de cette superbe balade (au 4ème paragraphe)… 

Randonnée dans le bois du Kador, une très belle pinède sur la falaise surplombant Morgat et la baie de Douarnenez, avec découverte de la pointe de Saint Hernot (appelée aussi Ile Vierge) et du site archéologique de Ty ar C’huré, un mystérieux alignement mégalithique qui s’étire sur près de 300 m.


Cast   25 septembre
Le Bois de St-Gildas
Landévennec (clic) et le Pont de Térénez (clic) 
l’Abbaye St-Guénolé (clic)
les 9 et 23 octobre 
Cimetière des navires (clic)    
Plomelin (clic)   16 octobre

“Au gré des marées” pour découvrir l’anse de Combrit et le site de Lestrémeur (clic), dont la marquise de Sévigné fut propriétaire, mais où elle n’a jamais séjourné. 

Pouldergat (clic)  jeudi 29 octobre,

un joli parcours pour cette dernière sortie, avancée pour cause de confinement…
La pause habituelle dans cette clairière, mais Joël n’est pas là pour les questions du jour !  

France Triffault,  illustration et mise en page.

Marches actives du mercredi et du vendredi

La marche la plus sportive c’est le mercredi et le vendredi avec Marie-Claude Dupeyrat, Daniel Jégouzo et Michel Heylen. 

Les parcours sont d’environ 12km, parfois plus… parfois moins, à un rythme soutenu.

Presqu’île de Crozon et ses environs
Argol (clic)  16 septembre 2020

Au départ, sur la place et devant l’enclos paroissial, la statue du roi Gradlon vous conte la légende de la ville d’Ys (clic)  
Circuit du C’hléguer ou de la Montagne dans la Forêt Communale d’Argol.
  Telgruc  Menez Caon (clic)    7 octobre
La défense allemande de Telgruc (clic)

Avant d’être un lieu voué aux loisirs et à la détente, la plage de Trez-Bellec fut autrefois un lieu de travail. Les Romains y ont récolté du sel pour la salaison du poisson. 

 
Quéménéven (clic)    Kergoat (clic)

Quéménéven fait partie du Pays Glazik, et plus localement du Porzay.

La commune est constituée de 3 parties distinctes :
–  le Bourg, au centre de la commune ;
–  la gare de Quéménéven, située à 3 km du Bourg, constituée autour du développement des chemins de fer dans les années 1860, après la construction de la ligne Quimper-Brest ;
  Kergoat, hameau situé à l’ouest de la commune, entre Locronan et Cast, à 4 km à l’ouest du Bourg.

Environs de Chateaulin  

Gouezec (clic)  le canal     30 septembre

 sur les bords de l’Aulne

Le territoire communal inclut un morceau de la partie occidentale des Montagnes Noires dont l’un des points culminants, la Roche du Feu (Karreg an Tan en breton), haut de 279 mètres ;  l’Aulne coule à 28 mètres d’altitude (à Pont-Coblant)  (Wikipédia)

Les bords de l’Odet
Gouesnac’h  (clic)       18 septembre

Le Parc de Boutiguéry  (clic) comporte une collection exceptionnelle de rhododendrons et azalées. Un très beau domaine à découvrir au printemps, en mai et juin.

 

Le Cap Sizun  (clic)
Cléden (clic)       25 septembre

voir l’article sur les randos d’été (clic) 

Pont L’Abbé (clic)
Chemin de halage        9 octobre
et
le Transbigouden  historique(clic)   Le Tren Birinik(clic)  
Autour de Quimper
Au départ du Moulin Vert ver la chapelle de “Ti Mamm Doué” (clic)
en longeant les rives de la rivière “Le Steir”        14-octobre  

Le Steir (clic) se jette dans l’Odet à Quimper après un parcours de 28km.

Plonéis          21 octobre
Cette balade aux sources de la rivière le Goyen, permet de découvrir le bourg de Plonéis ainsi que les bois du château de Marc’hallac’h (clic)
Pays Bigouden
 
Pouldreuzic (clic)   circuit de St-Kodelig (clic)            23 octobre 
Au cœur de la Baie d’Audierne, Pouldreuzic évoque bien sûr le nom de Pierre -Jakez Hélias (clic). 

France Triffault, mise en page texte et illustration