Archives annuelles : 2019

L’atelier “Couture” en visite chez Armor-Lux

Aujourd’hui, 19 mars 2019, l’atelier “Couture” est invité à visiter l’usine Armor-Lux située en zone industrielle de Kerdroniou Ouest  à Quimper.

L’équipe “Communication” nous accueille et nous présente notre guide Valérie.

Après une présentation de l’entreprise dont le 80ème anniversaire fut fêté dernièrement, la bonneterie d’Armor est née en 1938 à Quimper de la volonté d’un homme : Walter Hubacher. A 31 ans ce suisse d’origine alémanique fait le pari de créer et produire des sous-vêtements de grande qualité sous la marque Armor-Lux. http://www.armorlux.com

En 1993, la bonneterie d’Armor est reprise par deux industriels bretons qui souhaitent pérenniser l’activité de la société à Quimper : Jean-Guy Le Floch et Michel Gueguen.

Par la qualité de son travail, Armor-lux compte des clients prestigieux comme GéoPost, la SNCF et bien d’autres.

Depuis 2012, Armor-Lux assure la formation de son personnel de confection. 600 salariés se répartissent sur deux sites : Quimper et Troyes.

Valérie nous explique le processus de fabrication avant de nous faire entrer dans une vaste salle de confection. Quelle belle découverte ! Nous sommes en admiration devant les machines, loin de ce que nous pouvons connaître à la maison. Une machine de plusieurs dizaines de mètres attire notre attention. Il s’agit d’une découpeuse Laser assurant rapidité et précision. Un bel investissement qui fait rêver nos visiteurs habitués à manier les ciseaux.

L’emblématique marinière est fabriquée à 1500 exemplaires par jour.

Pour se remettre de nos émotions, le groupe poursuit sa visite par les boutiques avant de prendre une collation.

Un bien bel après-midi. Nous remercions chaleureusement toutes les équipes d’Armor-Lux qui nous ont gâtés par cette visite.

Et pour info, une braderie est en préparation du 17 au 25 avril.

Guy Yan photos et texte – MarieJoëlle Brigant mise en page

Une marche ventée du côté de Pors Poulhan

Vendredi 15 mars, la météo est peu engageante. Le vent violent présente des pointes à 60 Kilomètres/heure….

Néanmoins, une trentaine de marcheurs se regroupe sur le parking de la plage de Gwendrez qui précède celle de Mesperleuc sur la commune de Plouhinec

Tous partent nez au vent pour parcourir les 9 Kms proposés.

Trois groupes se forment…

… les capuchonnés

Les casquettés…

Les porteuses de bonnets ou les cheveux au vent…

Tout en regardant la nature qui s’éveille, de très beaux souvenirs. On en redemande !

Guy Yan texte et photos Marie-Joëlle Brigant pour la mise en page

Les photographes du Magnolia dans l’objectif !

Les “Penn Sardin photo” nous accueillent aujourd’hui dans leur atelier transformé pour la circonstance en studio. Appareils photos, projecteurs, fond d’écran blanc ou noir, tout est mis en place pour accueillir 5 membres du Conseil d’Administration “Le Magnolia”. Le but de cette rencontre est de prendre des photos portraits en vue de construire un trombinoscope qui permettra aux adhérents de l’association de mieux connaître les personnes du Conseil d’Administration, via notre site internet : www.lemagnolia.info(clic)

“Pour faire des portraits, il y a plein de choses à faire, à réfléchir” précise Jean-Pierre.
Amandine, Gabriel, Jean-Pierre et Michèle préparent les prises de vue.

Place aux “Vedettes” ! Pas facile de prendre la pose, de sourire face aux projecteurs qui aveuglent, de s’orienter pour éliminer les zones d’ombres. Un vrai travail d’artiste en quelque sorte.

Jean-Pierre est un pur “Amateur”. Passionné de voitures de course, une envie lui vient de les photographier en pleine action. “Pas simple de prendre des photos de bolides à grande vitesse, une certaine technique est nécessaire”. Autodidacte, et par expérience, il consolide ses connaissances.
Dans son entreprise, au titre du comité d’animation, il préside son premier atelier photos. De passage dans le Tarn, il créé son second club, pour enfin proposer ses services au Magnolia “Etes-vous intéressés par un club photos” nous demande-t-il ? Quelle question !
  Le club, fort d’une trentaine de personnes, explore depuis 3 années les environs de Douarnenez à la recherche des plus belles prises de vue. L’idée de Jean-Pierre est de proposer un vendredi sur deux des sorties à thèmes : le bien vivre à Douarnenez, les églises de Dz, le port Rhu, le Port-Musée, les expositions, etc.


Ce vendredi 8 février le groupe visite l’exposition Doisneau au musée des beaux-arts de Quimper.

Les photographes se retrouvent le lundi après-midi à Jean Turmeau de 16h00 à 18h00. La finalité du club est “Le partage des savoirs“.
“On peut faire de belles photos avec un “petit” appareil. Il faut avoir l’œil, savoir regarder et pas seulement voir, apprendre l’image, analyser ce que l’on voit et corriger ses erreurs”.
Michèle nous confie “
Merci Magnolia ! Merci Jean-Pierre ses animations sont formidables”. Quelle belle reconnaissance !
A nous, Magnolia, de dire merci à Jean-Pierre et à son équipe. Continuez à porter ce bonheur d’être ensemble qui anime votre Groupe.
Venez leur rendre visite. Ils seront heureux de vous accueillir à la section photographie de notre association Le Magnolia. En attendant, faites une visite de leur site internet : http://pennsardinphoto.e-monsite.com.


Guy Yan texte et photos Marie-Joëlle Brigant pour la mise en page

Atelier peinture du jeudi

Le jeudi, nos amis les peintres se retrouvent au centre Paul Eluard, rue du Birou à Tréboul

Les artistes s’accordent une pause avant …..

….de partager tous ensemble la galette!! joli moment de convivialité

Christian Wyss pour les photos, Marie-Joëlle Brigant pour la mise en page

A l’assaut des cochons grillés !!

Carton plein pour “Le Magnolia” ! Trois Cars de tourisme sont nécessaires pour emmener en toute sécurité les 150 convives à l’auberge emblématique “Ty Glaz”, plus communément appelée “Au Cochon Grillé”. Cette auberge, située à Saint Nic, accueille des groupes depuis 1979.

A notre arrivée, l’aubergiste Christine nous souhaite la bienvenue et nous présente l’organisation. Un peu de temps pour se dire bonjour, s’embrasser ou tout simplement faire connaissance.

Précédé par Christine et son équipe, arrive un défilé de tables garnies d’entrées variées et alléchantes. Ce buffet campagnard comble les estomacs qui commencent à crier famine. Il est 13 h 15.

Avant de passer à table, quelques Madison, valse, java et autres danses facilitent une digestion express avant d’attaquer le cochon grillé tant attendu. Il est 14h00.

14 h 30 Le moment est venu de passer à table. Où me mets-je ? Là, une place !

Tout le monde est placé, le compte à rebours est déclenché : tic, tac, tic, tac ..

En coulisse, les cuistots s’activent. Le stress est à son comble … Ils sont attendus les bougres !

Les voilà ! Les convives se lèvent pour mieux voir la bête (le cochon). Surprise, ils sont deux et bien dodus. Les Cuistots, tout heureux, reçoivent une embrassade de toutes les dames.

Qui sera le champion des 12 coups de midi ?

Sur un air de “C’est à Douarnenez, Que l’on pêche la sardine ….” que “tournent, tournent les serviettes ….”

Ah, tout est bon dans le cochon !

Wouah ! Déjà 17h00 ; juste le temps de quelques danses

Arrive le moment tant redouté de se quitter, en chantant 

“Kenavo, comme on dit chez moi
Kenavo, on se reverra
Kenavo, comment oublier ça ?
Kenavo, je repasserai par-là”

(Chantée par Gérard Jaffrès)

Ah, j’allais oublier la réponse des 12 coups de midi !

Mais c’est…. Jeannine !!

Merci à tous les participants, vous offrez une bien belle récompense aux organisateurs de cette journée festive.

Alain Nozet et Guy Yan (photos et texte) –Marie-Joëlle Brigant pour la mise en page

Jeu de mots : une énigme à découvrir

Issu du célèbre jeu “Pyramide” et adapté d’une série télévisée présentée par Patrice Laffont, le jeu de mots a pour but de deviner une énigme qui se compose d’un titre, d’un texte et de cinq mots à découvrir.


Deux binômes s’affrontent, chacune des équipes étant formées d’un “Candidat” (celui qui devine) et d’un “Maître-mots” (qui fait deviner son partenaire). Les joueurs doivent deviner un mot que leur partenaire tente de leur faire découvrir sans pouvoir dire le mot en question mais en utilisant des synonymes, ou autres astuces telles que les contraires ; les marques ; les noms propres de personnages ou de lieux ; les titres de livre ou de films ; les sigles ; les incitations pour faire deviner une partie du mot ; etc.

Ensuite, les rôles de chaque binôme sont inversés : c’est au tour du Candidat de faire deviner cinq mots à son Maître-mots, et à ce dernier de trouver la solution à l’énigme avec le moins possible d’indices.

http://jeupyramide.free.fr/

Ce jeu était très prisé dans la région, et de nombreux tournois étaient organisés, notamment dans la salle des fêtes de Douarnenez. Le Magnolia est fier d’avoir gagné une coupe à l’occasion d’un tournoi à Penmarc’h. Aujourd’hui, plus de tournoi ; le but est de passer un bon moment.

Maintenant place au jeu, pour une partie à 3 !
Elles s’installent et prennent leurs marques. C’est parti pour 2 heures de jeu !

Le temps de la réflexion…
Hum… Pas facile celui-là !
Un visiteur intrigué cherche à comprendre ?

Aujourd’hui, Joëlle Mével et Jacqueline Balanec animent cette activité avec beaucoup de convivialité.
Vous aimez les jeux de mots tels que les mots croisés, mots fléchés, scrabble…. cette activité est pour vous ! Alors n’hésitez pas à venir les retrouver tous les lundis après-midi, à partir de 14h.

Guy Yan (photos et texte) – M.Joëlle Brigant pour la mise en page

Aujourd’hui vendredi 18 janvier, une balade bien arrosée à Plozévet

 

                              “Elle chante une vieille romance – il pleut, il pleut bergère – rentre tes blancs moutons”…  

           

                                 

“Allons sous ma chaumière
Bergère vite allons
J’entends sur le feuillage
L’eau qui tombe à grand bruit”

Comme un marin sur l’eau…                             

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Mais qui se cache sous cette cape ?

 

“Courons, courons bergère        
vois tu briller là-bas
le toit de ma chaumière?”

 

 

 

 

 “Une amitié touchante unit nos cœurs charmés”   

 

 

 

                                       “J‘imaginerai tes rêves                                         
jusqu’au lever du jour
bonne nuit
bonne nuit bergère
je t’aimerai toujours ….”

Guy Yan  (photos et texte) –M.Joëlle Brigant pour la mise en page